Le Plus test Suédois – face à la route versus dos à la route

Les sièges-auto qui ont passé le Plus Test garantissent qu’en cas de choc frontal, l’enfant ne sera pas exposé à des forces trop importantes au niveau du cou et de la tête, qui pourraient mettre sa vie en danger. La Suède est le leader mondial en matière de sécurité des enfants en voiture, il n’est donc pas étonnant que le Plus Test soit une homologation suédoise.

Tommy Pettersson, Chef du Laboratoire d’essai du VTI (Institut national de recherches des routes et des transports) à Linköping, a grandement participé à l’élaboration de cette homologation de 2009. Comparée aux autres tests européens, l’homologation Plus Test garantit que le siège-auto protège l’enfant contre les forces exercées sur le cou en cas d’accident. Le Plus test est un test supplémentaire réalisé par le VTI, sur les sièges-auto destinés au marché européen. Les sièges-auto qui passent le Plus Test peuvent être homologués en deux versions : maximum 18 kg pour les sièges ISOFIX ou maximum 25 kg pour les sièges ceinturés.

Ce que beaucoup ignorent, c’est que cette homologation est extrêmement difficile à passer et que de nombreux sièges-auto qui tentent de passer ce test finissent en ruine. Ce sont principalement trois facteurs qui rendent le Plus Test extrêmement difficile à réussir :

1. Une vitesse plus rapide. La vitesse est supérieure à la normale par rapport à la vitesse utilisée par les homologations européennes ECE R44 et R129 («i-Size»).

2. Une distance de freinage très courte. La distance de freinage courte rend le choc brutal, plus la distance de freinage est courte, plus les forces sont violentes.

3. La mesure de la pression exercée sur le cou du mannequin, en effet des capteurs mesurent avec précision les forces exercées sur cette partie fragile du corps de l’enfant. C’est la raison pour laquelle les sièges-auto orientés face à la route n’ont aucune chance de réussir le test : face à la route le test révèle que les forces exercées sur le cou sont beaucoup trop élevées.

Un siège-auto qui a réussi le Plus Test garantit donc que les cervicales de l’enfant ne seront pas exposées à une pression élevée, susceptible de menacer sa vie lors d’une collision frontale. Contrairement aux autres homologations qui sont obligatoires, le Plus Test est un test volontaire, c’est donc le fabricant qui choisit de faire tester ses sièges ou non. 

Axkid dispose aujourd’hui de trois sièges-auto titulaires du Plus Test dans son assortiment: Axkid Minikid, Axkid Move et Axkid Rekid ISOFIX. 

Face-route vs Dos-route lors d’un Plus Test

 

Les parents pensent souvent que l’essentiel est que le siège auto qu’ils choisissent pour leur enfant soit approuvé par l’UE, mais ils ne savent souvent pas que les tests effectués conformément à la réglementation de l’UE ne tiennent pas compte des forces exercées sur la nuque. Le Plus Test est donc une homologation essentielle pour assurer la protection qu’offre le siège.

Il est également important de savoir que tous les sièges-auto homologués selon la norme ECE R44 sont soumis à des tests de collision :

– Les sièges-auto face à la route sont testés uniquement en choc frontal pour être homologués. 

– Les siège-auto dos à la route sont testés en choc frontal et en choc arrière. Cela signifie que le siège auto dos à la route doit pouvoir résister aux 2 types de chocs pour être homologué ! 

 

Nous sommes une société suédoise qui a pour priorité la sécurité des enfants sur la route. Notre solution est dos à la route aussi longtemps que possible. Nous sommes persuadés que la sécurité, le confort et l'éducation doivent aller de pair. Grâce à des normes améliorées et de meilleures connaissances, nous sauvons des vies.

info@axkid.com
Besök vårat kontor
Odinslundsgatan 17
412 66 Göteborg